«Assange et Snowden devraient-ils être graciés ?» : Elon Musk lance un sondage sur Twitter



Se gardant de donner son avis sur la question, le propriétaire de Twitter a lancé un sondage sur Twitter pour savoir s’il fallait gracier les lanceurs d’alerte Edward Snowden et Julian Assange. 80% des 2 millions de participants y sont favorables.

Elon Musk a publié le 3 décembre un sondage sur Twitter pour savoir si les lanceurs d’alertes Edward Snowden et Julian Assange devraient être graciés.

«Je n’exprime pas d’opinion, mais j’ai promis de réaliser ce sondage», a tweeté le patron du réseau social, demandant aux utilisateurs : «Assange et Snowden devraient-ils être graciés ?» A l’heure actuelle, près de 2 millions de personnes ont voté et une écrasante majorité y sont favorables (80%).

En 2013, Edward Snowden avait divulgué un grand nombre de documents classifiés révélant les opérations de surveillance tentaculaires de l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) qui ciblaient des civils aux Etats-Unis. Le lanceur d’alerte avait ensuite fui son pays pour se rendre à Hong Kong, puis en Russie, où il a récemment reçu un passeport russe.

Enfermé depuis plus de trois ans et demi dans la prison britannique de haute sécurité de Belmarsh, le fondateur de WikiLeaks Julian Assange risque aux Etats-Unis 175 ans de prison pour avoir diffusé, à partir de 2010, plus de 700 000 documents classés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan, impliquant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité.

Ces dernières semaines, le Premier ministre australien a demandé à Washington de mettre fin à ses poursuites contre le journaliste, et plusieurs hommes d’Etat d’Amérique latine ont appelé à sa libération. Pour tenter d’éviter son extradition aux Etats-Unis, le fondateur de WikiLeaks a formé un recours devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).





رابط المصدر

اترك رد