«Larbins des Etats-Unis» : la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s’insurge contre Séoul



«Idiots», «chiens», «larbins» : Kim Yo-jong, la sœur de Kim Jong-un, a violemment critiqué la politique pro-américaine des dirigeants sud-coréens qui s’apprêtent à sanctionner Pyongyang en raison des récents essais de missiles balistiques.

La sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-jong, a lancé le 24 novembre une flopée d’injures contre le président sud-coréen et son gouvernement, les traitant d’«idiots» et de «chiens fidèles et larbins» des Etats-Unis.

Ces déclarations interviennent après que le ministère sud-coréen des Affaires étrangères a fait savoir qu’il envisageait d’imposer de nouvelles sanctions unilatérales contre Pyongyang à la suite de ses récents essais de missiles balistiques.

«Cet acte dégoûtant montre clairement que le groupe sud-coréen est un chien fidèle et un larbin des Etats-Unis», a ainsi vitupéré Kim Yo-jong dans un communiqué.

Pour Kim Yo-jong, Séoul est «un chien sauvage courant derrière un os jeté par les Etats-Unis»

«Je me demande quelles “sanctions” le groupe sud-coréen, qui n’est rien de plus qu’un chien sauvage courant derrière un os jeté par les Etats-Unis, impose impudemment» à la Corée du Nord, a-t-elle poursuivi, ajoutant : «Quel spectacle !»

Elle a en outre accusé le président sud-coréen Yoon Suk-yeol de créer une «situation dangereuse» et l’a comparé défavorablement à son prédécesseur Moon Jae-in, plus enclin au dialogue avec le Nord et sous lequel, a-t-elle dit, Séoul «n’était pas notre cible».

«Je me demande pourquoi le peuple sud-coréen reste un spectateur passif face à de tels actes du “gouvernement” de Yoon Suk-yeol et d’autres idiots», a ajouté Kim Yo-jong, qui est non seulement la sœur mais aussi une conseillère politique-clé de Kim Jong-un.

Dans le passé, les dirigeants nord-coréens ont par exemple qualifié le président américain Joe Biden avant son élection de «chien enragé» qui «doit être battu à mort à coups de bâton», son prédécesseur Donald Trump de «vieillard gâteux américain mentalement dérangé» et l’ancienne présidente sud-coréenne Park Geun-hye de «sorcière» et de «prostituée maligne».



رابط المصدر

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.